Une campagne pour obtenir la libération des bahá’ís qui ont été emprisonnés injustement

Une campagne pour obtenir la libération des bahá’ís qui ont été emprisonnés injustement

TORONTO, 12 MAI 2017, (SCNB)

Aujourd’hui, la Communauté internationale bahá’íe a lancé une « campagne mondiale demandant la libération immédiate des sept dirigeants iraniens bahá’ís, qui ont été injustement emprisonnés pendant neuf ans ». (LINK) Les bahá’ís du Canada participent à cette campagne de médias sociaux. Le mot-dièse pour la campagne est #releaseBahai7now.

Une vidéo de 80 secondes de la Communauté internationale bahá’íe exprime le message de la campagne qui inclut des vidéos, des micromessages, et des messages sur Facebook. Les sept dirigeants bahá’ís ne sont pas des criminels. Ils travaillaient pour l’amélioration de la société. Ils ont été emprisonnés injustement et illégalement parce qu’ils sont bahá’ís et ils sont toujours en prison malgré leur innocence. 

Cette semaine, les députés fédéraux conservateurs David Sweet et David Anderson, se sont joints au député libéral Anthony Housefeather et à l’ancien ministre de la Justice, Irwin Cotler, pour attirer l’attention sur l’injustice dont souffrent les bahá’ís d’Iran. M. Sweet a dit : « Monsieur le Président, le professeur Irwin Cotler a [dénoncé] les souffrances constantes qu’endurent les baha’is aux mains du régime iranien tyrannique. D’après lui, l’emprisonnement injustifié de sept de leurs chefs par le régime iranien devrait être considéré comme un test décisif pour mesurer l’engagement de ce dernier à l’égard des droits de la personne et de la sécurité de la région. [...] »

Il y a deux semaines, le chroniqueur canadien Terry Glavin a écrit un commentaire émouvant et le sentiment exprimé dans le titre de son article est maintenant largement partagé : « Ces sept personnes sont victimes du régime iranien, à cause de leur foi, souvenez-vous toujours de leur nom. »