Home

Home

OTTAWA, LE 15 JUILLET 2017 (SCNB)

Du 28 au 30 juin, cinq bahá’ís se sont joints à 75 jeunes, réunis à Ottawa pour discuter du rôle de la religion dans la vie des Canadiens, de l’importance de la liberté de confession et de la vraie nature du pluralisme. Les participants à cette réunion venaient de tous les coins du pays et représentaient diverses confessions.

TORONTO, LE 29 JUIN 2017, (SCNB)

La première scène des vidéos de la série intitulée How We Grow, produite par le Illumine Media Project, montre des lignes que l’on dessine à la craie sur un tableau, et qui donnent lentement forme à des feuilles, des tiges et à u

TORONTO, LE 21 JUIN 2017, (SCNB)

La chaîne de radio CBC diffusera durant la dernière semaine de juin une série de conférences sur la diversité, la citoyenneté et la réconciliation dans le cadre de sa série « Ideas ».

TORONTO, LE 30 MAI 2017, (SCNB)

Deux nouveaux documents ont été publiés sur le site Web de la communauté bahá’íe du Canada. Chacun porte sur un sujet qui est pertinent au progrès social du pays.

TORONTO, 12 MAI 2017, (SCNB)

Aujourd’hui, la Communauté internationale bahá’íe a lancé une « campagne mondiale demandant la libération immédiate des sept dirigeants iraniens bahá’ís, qui ont été injustement emprisonnés pendant neuf ans ». (LINK) Les bahá’ís du Canada participent à cette campagne de médias sociaux.

dans les nouvelles

1 OCTOBRE 2016 - RADIO TELEVISION SUISSE
En Iran, les baha’is sont persécutés pour leur foi. Ils croient en un prophète postérieur à Mahomet, ce qui fait d’eux des hérétiques aux yeux des mollahs. A Genève, ils luttent pour la liberté religieuse au sein de l’ONU.
Le 2 janvier 2014 - Huffington Post
Le temps des Fêtes est-il une interminable foire commerciale ou une période d'entraide, de solidarité et de réjouissance en famille ?
Les bahá'ís de France
Depuis la révolution islamique de 1979, les bahá’ís n’ont jamais été en mesure de pratiquer ouvertement leur religion
Le 5 février 2010 - Le Monde
Sept baha'is risquent la peine de mort en Iran aujourd'hui
Le 12 janvier 2010 - Le Devoir
Un haut responsable judiciaire iranien a réclamé hier la fermeté à l'encontre des personnalités accusées de fomenter des troubles dans le pays depuis la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad